équipages dans la tourmente

 

Sergent canonnier


Mort pour la France le 31 mai 1940 à bord du LeO 451 n° 109, abattu par la 9./JG 53 près de Beauvais



Guy Champenois

Guy Léon Charles Champenois, né le 11 janvier 1920 à Amiens (80).

fils de Léon Julien Champenois et de Geneviève Adrienne Léa Navasse son épouse.


Breveté pilote de pilote de tourisme sous le N°11550 le 11 août 1938.


Recrutement Versailles


Après son incorporation il sera breveté mitrailleur en avion à Istres.


Le Sergent Guy Champenois totalisait lors de sa mort 67 h 50 de vol.


En suprême hommage à sa mémoire et à celle de Desesquelle, le pilote Abel Verna, alors unique survivant de l’équipage du LeO 451 n° 109, prénomma Jean-Guy son fils, né le 10 mai 1944...


Guy Champenois est inhumé dans le cimetière de l’hôpital d’Agel, puis, le 15 octobre 1941 son corps est transféré au cimetière général de Beauvais où il est inhumé dans la tombe 95 en face de celle, n° 96, de son camarade d’équipage Jean Desesquelle.


Son corps est exhumé de Beauvais le 18 décembre 1948 pour être définitivement inhumé dans le cimetière  Saint-Martin, rue de Chauffour prolongée, à Etampes (Essonne), carré D, concession n° 5732, avec son père Léon, et son frère Georges (décédé à l’âge de 8 ans le 3 avril 1945).


Sa mémoire est honorée par l’inscription de son nom sur la plaque commémorative établie en l’honneur des enfants de la paroisse Saint-Martin à Etampes, plaque située dans l’église du même nom :

Journal officiel n° 215 du 28 août 1940 p. 4824

Photo Philippe Gawski

Médaille militaire à titre posthume par décret du 17 juillet 1942 (Journal officiel n° 177 du 25 juillet 1942 p. 2563)

Vincent Lemaire