équipages dans la tourmente

 

Sergent radio-navigant


21 ans, marié, 2 enfants.


Mort pour la France le 17 mai 1940, à bord du LeO 451 n° 61 abattu par le I./JG 2 à Floyon (59)




Jacques Halma



Robert Jacques Jean HALMA


Né à Chartres (28000), le 1er février 1919, fils de Jean Léon Henri Halma, négociant en cycles, et de Reine Célinie Camion son épouse.


N° 750 au recrutement de Mézières.


Engagé volontaire pour 3 ans le 20 avril 1938 à compter du 22 avril 1938


Suit comme soldat à partir du 10 février 1939, à l’école Breguet à Arcueils (Seine), le stage d’élève mécanicien radio susceptible de devenir radio-navigant


Breveté radio-navigant


Nommé Caporal-Chef à compter du 7 décembre 1939 par ordre n°4 du Colonel commandant la Base CIB de Toulouse-Francazal.


Marié à Fontenay-le-Comte (85) le 10 février 1940 avec Raymonde Juliette Marie Gillet.


Affecté le 19 février 1940 au GB I/31, 2e escadrille


Nommé Sergent à compter du 1er avril 1940 par ordre du 9 avril 1940


Laisse une veuve, née Raymonde Gillet, et deux fils : Bernard et Jacques.


Inhumé au cimetière Saint-Charles à Sedan.