équipages dans la tourmente

 

Sous-Lieutenant Observateur au II/31 en 1939-40




Mort pour la France dans la nuit du 21 au 22 février 1945.


Edouard Joumas

Edouard Joumas en sa qualité de très jeune navigateur ne participa aux missions de guerre accomplie par la 31e escadre.


Il sut montrer par la suite, son entraînement parachevé, toutes ses qualités, jusqu’à sa mort.


Du Squadron 346 de la Royal Air Force, le célèbre Groupe de Bombardement 2/23 «Guyenne», son Halifax est abattu, au cours de sa 9e mission, dans la nuit du 21 au 22 février 1945, lors du raid sur Worms à 30 km au Sud-Ouest de Bad-Kreuznach. Inhumé au cimetière de Löllbach avec tout son équipage.


Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Montlouis sur Loire (37156)


Sa mémoire est perpétuée, avec celle de son équipage, sur le site émouvant suivant  :


http://equipagena547-v.jimdo.com/




Chevalier de la Légion d’Honneur

(nomination comportant l’attribution de la Croix de Guerre avec Palme)


« Officier navigateur, commandant d’avion, animé des plus hautes qualités d’allant, de courage et de sang-froid,  a montré au cours des missions qui lui ont été confiées dans le cadre du Bomber Command une ardeur exceptionnelle à participer au combat.

Esprit parfaitement adapté aux méthodes de navigation aérienne, a donné les preuves durant des missions lointaines notamment le 14 février 1945 en attaquant un important objectif de SAXE, de rares qualités inspirant la plus haute confiance à tout son équipage.

A trouvé une mort glorieuse avec son équipage le 21 février 1945 participant à un raid très important sur un objectif puissamment défendu par une D.C.A. ennemie intense et une chasse ennemie très agressive. »

(décret du 11 juillet 1947)

Photo Cornet
Photo Catherine Rouquet