équipages dans la tourmente

 

Soldat de 1re Classe aide-mécanicien


Mortellement blessé le 31 mars 1940 sur le terrain de Lézignan, décédé le soir même à l’hôpital mixte de Narbonne.


Pierre Sirech




Pierre Jean Paul Geslin Sirech est né le 12 mai 1920 à Toulouse, fils de Joseph Geslin Sirech et de Marie Yvonne Saumagne son épouse.


Classe 1940, Recrutement Toulouse, matricule 1603.


De la Base aérienne 101 de Toulouse rejoint le GB I/31 à Connantre le 19 novembre 1939 (matricule 5213).



Lézignan, le 31 mars 1940 :


Sous les ordres du Sgt Jacques Jourdan, le Sdt Charles Fourlinnié et le 1°Cl aide mécanicien Pierre Sirech travaillent au remplacement du pneumatique gauche du Bloch 210 n° 165.

À 16 h 40 au cours du gonflement de ce pneu à l'aide d'une bouteille d'air comprimé, la jante (côté extérieur) a éclaté, le pneu demeurant intact.

Le soldat Pierre Sirech violemment frappé au crâne par un éclat de la roue (portant le n° 15.727 et qui avait été criquée antérieurement) tomba sans connaissance le visage ensanglanté.

Il reçut les premiers soins du Médecin Lieutenant Martin-Charpenel, (médecin de la Compagnie de l'Air 118/125, et médecin-chef de la Base aérienne de S.P. 2198), de garde ce jour, et fut évacué à 17 h 25 sur l'Hôpital Mixte de Narbonne où en dépit d'une opération pratiquée à 18 h 30 par le Docteur David, il devait décéder à 19 h 00.


Ses obsèques eurent lieu à Toulouse le 3 avril 1940.


Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Cugnaux (31270).