équipages dans la tourmente

 

Je vais vous raconter

Une histoire arrivée

à deux gros bombardiers

Bien gonflés


Pour vous raconter çà

Tout le monde phosphora

Et l’on fit la chanson

Que voilà


A-ah-ah-ah écoutez çà si c’est chouette

A-ah-ah-ah ce fut une belle corrida


Douglas s’en va-t-en guerre

Deux grosses bombes au cul

Douglas s’en va-t-en guerre

Deux grosses bombes au cul


Ne sait quand reviendra

Messerschmitt au cul, la queue branlante

Ne sait quand reviendra

Messerschmitt au cul, l’avion foutu


Emmène-moi sur les lignes veux-tu

Emmène-moi sur les lignes veux-tu

Et dis-moi que vois-tu ?


Je vois de la flak a-a-aque

Je vois de la flak a-a-aque

Vire fort mon ami, vire fort

Je crois qu’ils tirent encore

Si toi ça ne te fait rien

De près j’ai les colombins


Boum, la D.C.A fait boum

Les Bombardiers font boum

Mais ce n’est pas un orage

Boum les Aviateurs font boum

Les Artilleurs font boum

Dans de jolis petits nuages


Quand des Chasseurs se trouvant sur ma route

Se mirent à 10 ou 12 sur mon dos

Je fonce dans le tas et les mets en déroute

Mais l’un s’échappe et me tire aussitôt


Je ne sais pas son nom, je ne sais rien de lui

Il a piqué et fait du bruit

Mon adversaire

Je l’ai aperçu dans le lointain

Quand il piquait sur mon tapin

Par le derrière

Et quand enfin il fut sur moi

J’avais je crois autant d’émoi

Qu’une rosière


Et pendant ce temps-là, le Mitrailleur aphone

Sans cesse dégueulait tripes et boyaux

Et dans le micro de son téléphone

ça faisait le même bruit que dans les goguenots


Ah-ah- fit le Gazier

Ah-ah- fit le Gazier

Fais gaffe à pas te faire baiser

Fais gaffe à pas te faire baiser


Fais gaffe à pas te faire baiser dit le Gazier Ohé

Fais gaffe à pas te faire baiser dit le Gazier Ohé


Si tu reviens ?

Sauras-tu retrouver ton chemin ?

Ou bien dans un petit patelin

N’iras-tu pas faucher ton train

Si tu reviens ?

Passe assez bas sur le terrain

Pour que le Colon te foute 4 pains

Si tu reviens ?


Toi qui connaît toutes les couilles de la troupe

Moi j’en connais qui sont des monuments

Des monuments

Ce sont celles des Bombardiers du Ier Groupe

Depuis ma chère, je ne veux plus d’autres amants

Pan-pan-pan.