équipages dans la tourmente

 
51e Escadre


Refrain


Ah ah ah ah ah ah ah ah

Qui craint l’grand méchant Tatiche ?

C’est p’t’êtr’ vous ? C’est pas nous.

Depuis qu’il est là... on biche,

On rit comm’ des fous.



I

A Tours, on était heureux,

Le ciel était toujours bleu,

On rigolait du matin au soir

Et le soir... on était noir !


II

Les dégag’ments étaient chouett’

L’Colonel toujours en têt’

A Cazaux, pour payer la tournée

Il faisait les «cinq As»... exprès !


III

Mais survint un ciel d’orage ;

Quel four, ... on était en... nage.

En l’voyant, on s’dit : C’coup là, çà y est,

On a fini d’rigoler !


IV

Quand vinr’nt les menaces de guerr’

Nouvelle épreuve pour nos nerfs.

La guerr’ des nerfs avait çà d’bon

C’est qu’on riait comme des cons


V

Puis, combl’ de déliquescence :

Cap : la Perthe... quell’ déchéance !

Comme rigolade, on en fût réduit

A s’camoufler jour et nuit.


VI

C’lui qui fût l’plus embêté,

Vous l’avez tous deviné.

A chaque instant résonnait son nom

«Ah sacré vingt dieux d’Renn’sson»


VII

L’chef d’état-major, malin,

Donna un conseil d’ancien,

Et dans un’ crise de folie aigüe

On fonda l’club des Tordus !


VIII

Quand on arriva au Luc

On découvrit un bon truc :

On rapp’la l’Colonel de Castet...

De nouveau... on peut rigoler !



Le Luc. Janvier 1940



le Grand méchant TATICHE
ronde enfantine
_____