équipages dans la tourmente

 


Chantées en solo ou en chœur, avec gaieté et bonne humeur à la popote, dans l’intimité de la communauté fraternelle qu’est l’escadrille, beaucoup plus rarement en présence d’autorités, les chansons contribuent au maintien et au resserrement et à l’entretien des liens noués entre les membres de l’unité, et permettent, tout autant que les nombreuses traditions et coutumes, de relâcher la pression.

Luxe rare dans une armée qualifiée de “grande muette, les chansons constituent d’indispensables exutoires face aux “coups durs”, et permettent aux équipages d’exprimer librement mais sans illusion, leurs états d’âme, voire de les faire entendre aux “huiles”...

Chaque popote résonne donc, selon l’humeur du moment, de chansons classiques ou populaires, de chansons paillardes ou purement aéronautiques.

Par son choix d’une chanson particulière, l’escadrille se distingue des autres et se fédère tout-à-la fois, dans la même logique que celle ayant mené à la création de son insigne.

A la différence toutefois des insignes dont le dessin a été assez rapidement figé, les chansons d’escadrilles, de tradition orale par nature, demeurent vivantes et changeantes.

Elles ne sont en effet pas nécessairement issues des répertoires des grands chanteurs ou même des bréviaires de salles de garde que l’on retrouve aisément sur la toile (cf. par exemple : http://homepages.ulb.ac.be/~xhubaut/chorale/ ou http://www.chansons-paillardes.net/) et sont souvent à thème aéronautique plutôt qu’érotique.

Créés par leurs interprètes, les chansons aéronautiques d’escadrille, teintées d’humour, d’ironie ou d’amertume, reflètent fidèlement le moral et la lucidité de leurs auteurs.

Elles constituent donc de précieux et irremplaçables témoignages, d’autant plus fragiles que par l’oralité de leur tradition et la rareté de leur transcription par écrit, ces chansons survivent rarement à la dissolution de l’escadrille et à la disparition de ses membres, pour tomber dans le silence de l’oubli.

C’est pourquoi je suis particulièrement heureux que quelques-unes d’entre-elles aient pu parvenir jusqu’à nous.

Vincent Lemaire

http://homepages.ulb.ac.be/~xhubaut/chorale/http://www.chansons-paillardes.netshapeimage_1_link_0shapeimage_1_link_1

Les chansons d’escadrille
_____
1937
De la 4 chantons l’histoirede_la_4_chantons.html
1942
Le convoyagele_convoyage.html
1939
Comme tout le mondecomme_tout_le_monde.html
1938
Problème d’arithmétique aéronautiqueprobleme_arithmetique_aeronautique.html

Les chansons de la 31e

Les autres chansons d’escadrille

19..
Chanson des mécanicienschanson_des_mecaniciens.html

Les chansons de la 51e

1939
Les p’tits Bloch 210les_ptits_Bloch_210.html
19..
Le lapinle_lapin.html
1940
Le Grand Méchant Tatichele_grand_mechant_Tatiche.html
1942
Le Bar de l’escadrillele_bar_de_lescadrille_par_Tessier.html
1940
Complainte du GBM I/19 en 1940complainte_du_GBM_I_19_en_1940.html